Origines de l'esprit bourgeois en France

Origines de l'esprit bourgeois en France

Bernard Groethuysen

Language: French

Pages: 300

ISBN: 2070297845

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


"Il s'agit ici de creuser plus loin que les idées, de faire paraître, parler, cet être prudent, effacé, qu'était le bourgeois d'autrefois. On n'y parviendra pas sans ruse. Le détour imaginé par M. Bernard Groethuysen est celui-ci : ne pouvant écouter les bourgeois, il a écouté les curés, et, à travers leurs propos, il a deviné maintes choses. ce n'est pas Voltaire, ni Rousseau, dont Bernard Groethuysen est curieux, c'est du Français moyen, et pour se rapprocher de lui, il s'assied au prêche avec lui. Soupçonnait-on qu'après tant de travaux une source considérable pour la connaissance du XVIIIe siècle restait négligée ?".

The Captive Mind

Sensational Flesh: Race, Power, and Masochism

Genetic Geographies: The Trouble with Ancestry

Society Without God: What the Least Religious Nations Can Tell Us About Contentment

Environmental Sociology: From Analysis to Action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autrement , puisqu'il ne croit plus pour ainsi dire qu'avec cette partie de l'âme qu'il considère et qu'il doit considérer comme la moins noble ? La crainte de l'enfer, dernier résidu, chez les enfants du siècle, d'une expérience religieuse qui se rétrécit, manquant de grandeur et de noblesse, contribuera souvent à déconsidérer une foi qu'elle devait ranimer. L'Enfer, Fiction littéraire. � Si la pensée de l'enfer ne nous convertit pas, si la vue de ces tourments, de cette éternité, de ce

la faculté d'avoir certaines préférences. � Cependant, dit-il, faisons ici un aveu indispensable ; l'amour de Dieu pour les hommes a des degrés ; tous lui sont également chers, mais tous ne sont pas également ses favoris »61. C'est faire certaines concessions à Dieu, sans toutefois lui permettre d'être trop injuste. D'ailleurs, il n'en est pas autrement des rois. � Un Roi n'est point astreint à toutes les lois de justice qui obligent les particuliers... », dit un apologiste de la fin du XVIIIe

l'esprit de l'homme sera dirigé contre la doctrine de saint Augustin. Les contemporains de Voltaire et de Rousseau ne sont guère disposés à lutter contre ce qu'il y a de � naturel » à l'homme. C'est aussi pourquoi les théologiens de l'ancienne école méprisent les hommes de leur génération, qui ne sachant plus adorer les mystères qui nous dépassent et rechercher les sentiments qui nous répugnent, ne savent aimer Dieu qu'à condition de le comprendre, et veulent � par des idées toutes humaines de

introduire dans le régime social, l'ordre admirable, dent nous parle le curé de Gap, doive durer toujours. En effet, pour qui connaît les desseins de la Providence ici-bas, il paraît impossible d'imaginer une société où il n'y ait plus ni riche ni pauvre. L'un et l'autre ou l'un ou l'autre pourront changer, pour ainsi dire, de figure. Le bourgeois riche, par exemple, pourra remplacer le grand. Mais quant au rôle que la divine Providence a assigné tant aux riches qu'aux pauvres, il semble bien que

Panégyrique de Saint François d'Assise. 9 Bourdaloue. Œuvres, tome II, page 79. 10 Ibid., tome Ier, page 177. 11 Manillon. Œuvres, tome Ier, page 373. 12 Bossuet. Panégyrique de Saint François d'Assise. 13 Bourdaloue. Œuvres, tome II, page 79. 14 Feugère. Bourdaloue, Sermons sur l'Aumône, page 217. 15 Le Chapelain. Discours sur l'Obligation et l'Étendue de l'Aumône. Les Avocats des Pauvres. 1814, tome II, page 487. 16 Bossuet. Panégyrique de Saint François d'Assise. 17 Hyacinthe de

Download sample

Download