Eugène Ionesco : Mise en scène d'un existant spécial en son oeuvre et en son temps

Eugène Ionesco : Mise en scène d'un existant spécial en son oeuvre et en son temps

André Le Gall

Language: French

Pages: 617

ISBN: 2081219913

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Ionesco: un nom planétaire, un auteur méconnu. " Mise en scène d'un existant spécial en son oeuvre et en son temps" : la formule retenue par André Le Gall en sous-titre nous vaut une biographie où la voix d'Eugène Ionesco est constamment présente. Où les événements, circonstances, anecdotes, rêves, que rapportent les journaux intimes et qu'exploitent les fictions dramatiques, sont en permanence mis en rapport avec les données objectives fournies par les pièces d'archives, les coupures de presse, les mémoires des contemporains et les témoignages de comédiens, de compatriotes, d'amis... André Le Gall nous livre ainsi, par touches successives, l'image d'un Ionesco aussi attentif à occuper la scène que soucieux de préserver son quant-à-soi. Prolixe en confidences publiques, pour la plupart ignorées de son propre public, Eugène Ionesco se révèle alors à nous dans toute sa complexité : un pascalien de naissance, un mystique déguisé en farceur mondain, un homme de combat jouant le jeu du charme et de la séduction dans les salons parisiens. Esprit brillant, jongleur de mots, armé d'humour, dévoré d'angoisse, c'est surtout à ses personnages de théâtre qu'il confie le soin de présenter la pluralité des identités qui l'habitent. Se dessine ainsi en creux le portrait d'un homme de doute et de foi, grand ressasseur de questions devant l'état du monde... Un poète de l'insolite mais non point un chantre de l'absurde comme on le considère souvent à tort. André Le Gall nous offre, avec cet ouvrage, un regard neuf, passionnant et érudit sur la vie et l'œuvre d'un auteur majeur.

My Brother

Rightful Heritage: The Renewal of America

Nancy Wake (Revised Edition)

Pretend You're in a War: The Who and the Sixties

Jack Johnson, Rebel Sojourner: Boxing in the Shadow of the Global Color Line

Memoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qu’« un jour on saurait qui elle était857 ». Malheureusement, durant l’Occupation, ses élans pour le lointain Duce s’étaient doublés de sentiments analogues pour des officiers allemands en proie au mal de dent. � Elle devint, follement adepte à sa manière, folle du nazisme858 », écrit son neveu. À la libération de Paris, elle se dévoua à soigner les victimes des combats qui se déroulaient dans les rues. Toutefois, un héros local, soucieux de châtier cette collaboratrice, la gifla avec une énergie

allemand, en anglais, en italien, mais aussi en hongrois, en tchèque, en polonais, en danois. Avec Rhinocéros, créé à Düsseldorf et diffusé par la BBC avant d’être accueilli à l’Odéon, Ionesco franchit une étape. Il confirme, dix ans après La Cantatrice chauve, sa dimension internationale, déjà amplement reconnue par la charge qui lui a été confiée l’année précédente d’ouvrir les Entretiens d’Helsinki sur le théâtre d’avant-garde. Dix ans au terme desquels ses metteurs en scène – Nicolas

avant-hier. Puisse-t-il dessaouler1518 ! » Le 9 octobre, il rapporte que Jacques de Lacretelle, son confrère à l’Académie, qui a décerné le prix Rainier de Monaco à Ionesco le 27 juin précédent, n’en veut pas quai Conti. S’agissant des visites, Ionesco se contentera d’envoyer son théâtre aux académiciens, et encore fort tardivement. Incommensurable négligence de l’impétrant ? Peut-être pas uniquement. À mesure que le vote approche, il y a comme une hésitation chez Ionesco. Le bruit de son retrait

rendre aux mots de la langue leur pleine signification. Seulement, voilà, les horaires de l’Académie n’étaient pas compatibles avec ceux d’Eugène Ionesco, ainsi que l’explique Eugène Ionesco dans le Paris-Match du 4 novembre 1983. � Je suis un académicien un peu spécial. Je ne suis membre d’aucune commission et je reste un marginal sous la Coupole. Je voyage beaucoup1522. » De fait sa renommée internationale lui vaut une floraison de sollicitations qui lui ménagent le divertissement du voyage.

dépression… peut m’empêcher de peindre2225 ». Elle lui déglingue les intestins. � L’angoisse authentique n’a pas de langage2226… » Lui se bat pour conserver la peinture et l’écriture. Qu’a-t-il fait au long de sa vie ? Son Journal de l’été 1986 répond : � J’ai vécu dans l’angoisse ou dans l’oubli de l’angoisse, mais avec l’angoisse sous-jacente2227. » Il y a eu ce matin où il s’est réveillé dans la joie, � certain que ce monde splendide nous est bien donné par Dieu2228 !… » Et puis, presque

Download sample

Download