Brassens ?

Brassens ?

Bertrand Dicale

Language: French

Pages: 168

ISBN: 2:00352764

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


D’où vient Brassens ? Quelles sont ses sources ? Comment ses chansons sont-elles écrites ? Quelle est la morale de Brassens ? Est-il vraiment de gauche ? Est-il vraiment si antireligieux ? Brassens est-il devenu un artiste officiel ?

Cela fait belle lurette que l’on ne se pose plus de questions sur Georges Brassens, tant on s’est habitué au mythe du brave tonton libertaire et paillard, bouffeur de curés et pourfendeur d’hypocrites. Il était temps de réexaminer l’œuvre du bon maître, même si cela contredit parfois le discours habituel des brassensologues.

The 100 Most Influential Writers of All Time (The Britannica Guide to the World's Most Influential People)

Legends of Blackjack: True Stories of Players Who Crushed the Casinos

Memoir of a Debulked Woman: Enduring Ovarian Cancer

Prodigal Genius: The Life of Nikola Tesla

The Philosophers' Quarrel: Rousseau, Hume, and the Limits of Human Understanding

Westmoreland: The General Who Lost Vietnam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ouvrages publiés jusqu'à présent une vision souvent plane, amputée de dimensions pourtant perceptibles dès la première écoute d'un grand nombre de chansons. Tout ce qui a été écrit sur Brassens n'est pas faux ; mais on a trop souvent perdu de vue la complexité de sa pensée et de sa sensibilité. Tout ce qui a été écrit sur Brassens n'est pas partisan, mais on a volontiers oublié combien il pouvait être ambigu dans un temps sans ambiguïtés. Ce livre n'est donc pas une biographie conventionnelle.

musique. Et il serait un écrivain. Il n'a pas caché, on l'a dit, que c'est la fréquentation des livres qui a fait que ses chansons valent un peu mieux que des chansons pour un regard des années 1950-1960. Ainsi, dans un entretien paru sur un disque de la série Philips-Réalités en 1963, il confirme : � Dans ce contact avec les poètes, je me suis aperçu quand même qu'on pouvait écrire quelque chose de plus valable que ce que l'on chantait ordinairement. » Et, de fait, son apport à l'histoire de

Brassens, le premier, va écrire des chansons non seulement sur tel ou tel point d'opinion, mais aussi sur la manière dont sa vie et son œuvre sont perçues. Ainsi, deux de ses chansons évoquent directement ce qui se dit de lui, la rumeur publique et les informations publiées par la presse : Les Trompettes de la renommée (enregistrée en 1962) et Le Bulletin de santé (1966). L'une et l'autre ne sont sans doute pas innocemment placées en première position d'une face de 33 tours (face A pour la

privilège que seul Paris dépasse) et il a déjà évoqué le diable vauvert dans Les Funérailles d'antan. Mais il faut noter au passage qu'il n'accuse pas les Allemands d'esprit de clocher. Cette abstention fait sens, tant une telle allégation aurait abondé, justement, dans le sens du vieil antagonisme cause de plusieurs guerres. Chapitre 10 Brassens est-il en danger de consensus ? Pourquoi autant d'édifices publics portent-ils son nom à leur fronton et pourquoi est-il si bien accepté et utilisé

d'adultes (et même des vies de famille), il est toujours encalminé dans la misère originelle de l'impasse Florimont. Ce que raconte la scène finale de La Tour des miracles, c'est aussi cela : tous les personnages qu'il aurait pu être disparaissent ; il entreprend d'être un auteur-compositeur. Et, puisqu'il a une connaissance phénoménale de la chanson, il va construire une singularité en allant puiser aux bonnes sources. Cette singularité, il la trouve dans la chanson sans l'avoir jamais

Download sample

Download